Catégories
Fabs parle d'informatique

Le bépo

Jamais je n’ai écrit un titre de manière aussi fluide !

Alors, aujourd’hui nous allons parler de disposition de clavier, passionnant non ?
Saviez-vous que l’ AZERTY est une disposition de clavier volontairement désoptimisée pour la langue Française ?!
En effet, cette disposition a été créée à la même époque et pour les mêmes raisons que le QWERTY. C’était à l’avènement de la machine à écrire et, malgré ses nombreux avantages en termes de lisibilité comme d’uniformité de l’écriture, la vitesse de frappe devint rapidement un problème.

Le problème

Le fonctionnement même de la machine, « typewriter » en anglais, étant d’avoir de petits tampons venant frapper une bande de papier encreur, imposait régulièrement une maintenance à qui voulait dompter la machine.

Il fallait alors décoincer les pattes qui se mélangeaient à chaque frappe un petit peu hâtive, rapidement relou, concédons-le. Alors un Américain du nom de Christopher Latham Sholes inventa la disposition QWERTY, éloignant les lettres les plus amenées à servir ensemble (et donc à se coincer) en 1873. Outre-atlantique, on inventa notre fameux AZERTY vers la fin du siècle, adapté au Français sur la même base de réflexion.

La solution

Catégories
Fabs parle d'informatique

Track and graph: comme quoi avec de la patience…

Depuis longtemps – et là on parle de plus de dix ans – je voulais me développer une petite application perso (webApp ou smartphone) pour enregistrer et surtout pouvoir observer mes diverses habitudes bonnes ou mauvaises. Quand j’étais fumeur je voulais pouvoir prendre conscience du nombre de cigarettes fumées, du temps perdu à sortir planté dehors, etc.

Pour le JdR je trouvais ça cool de pouvoir suivre quels jeux je joue le plus souvent, etc.

Évidemment, je ne suis pas dév (même si j’ai appris le C, le PHP, et d’autres dans une autre vie), donc jamais je n’ai fait aboutir cette idée.

Interface de suivie, toute pression sur le + permet de comptabiliser une entrée.

F-droid mon sauveur!

Un jour, fin de l’année dernière, alors que je scroll un peu aléatoirement sur f-droid je tombe sur “track and graph“. L’appli semble répondre en tout niveau à mes besoins en termes de suivis par exemple les JdRs sont saisis par jeu et me permette ce découpage. De plus je me suis fait une petite collection de “time since…

Résultats divers en fonction des entrées suivies.

Je suis du coup bien content de ma découverte, je l’utilise au quotidien et peut ainsi suivre très visuellement mes habitudes, bonnes ou mauvaises et en tirer les conclusions dont j’ai besoin !

Catégories
Fabs parle d'informatique

Tracks pour la méthode GTD

Salut à tous ! Dans notre série d’articles informatiques, aujourd’hui nous allons parler de tracks. Un outil dont je suis content pour gérer mon temps et implémenter le GTD (pour Getting Things Done). Petit retour après une poignée de jours d’utilisation…

La clé du temps ?

Comme vous le savez peut-être, j’ai besoin de la clé du temps depuis un petit moment pour concilier mes vies (personnelle, professionnelle, la chaîne, …). Je me suis intéressé à différentes clés et, en ce moment, j’étudie la méthode GTD  de David Allen.  C’est une simple méthode d’organisation du travail en mode “projet”, par tâche et en mettant par écrit la première action. Cette méthode est sensé permettre de gagner en productivité tout en restant zen par l’externalisation des différentes choses (projets en réalité) qui traînent dans nos cerveaux. Renseignez-vous pour en savoir plus.

Donc, ce n’est peut être pas les cas pour tout le monde, personnellement je suis bien convaincu que ça pourrait m’aider grandement. En quelques jours je sens un véritable gain de productivité et d’envie d’en faire plus. Je ne peux pas dire encore si je suis plus “zen” mais j’ai senti hier soir, en me couchant, un esprit clair et presque vide. 🙂

L’organisation de la méthode GTD est libre, chacun peut utiliser un bloc-notes, une appli smartphone, des dossiers cartonnés et un agenda papier…. peu importe, du moment que les éléments suivants sont vrais :

  1. L’outil choisi doit être accessible à tout moment;
  2. L’outil choisi doit être pratique,
  3. L’outil choisi doit vous plaire ! Sinon qui s’en servirait ?
Tracks à la maison !

J’ai donc installé un tracks sur mon proxmox le container dédié (offert directement par turnkey Linux ) en un clic dans les template le serveur le télécharge. Un clic de plus et c’est installé !

La mise en place est on ne peut plus simple, une première connexion sur le nouveau container, création d’un mot de passe root pour la base de données, patienter quelques instants. Voilà, il n’y a plus qu’à accéder à l’interface web (port :80 (http) ou :443(https)) et nous obtenons un prompt pour créer le premier utilisateur.

Voilà, on y est on peut démarrer la GTD, commencer à créer les premiers projets / tâches / tâches réccurentes…

Après deux jours en prod à la maison, voici un petit aperçu de ma page d’accueil :

getontracks
Page d’accueil de mon Tracks 2.3

On y voit les projets créé (beaucoup sont des sous projets que je nomme donc PROJET-PERE\Projet Enfant), autant personnel que pour la chaîne. Je met doucement en place mon échéancier, ma liste de prochaines actions à mener.

Tracks retour en bref

Bon, il faudra évidemment que j’en reparle dans quelques temps. Autant de la méthode GTD que de tracks, après quelques mois d’utilisation il me faudra faire un bilan des gains.

En tout cas, pour le moment j’en suis content, il est très minimaliste (principalement niveau design) mais fonctionnel. Le projet -sans être mort- est dans une phase de faible évolution. Il me semble que le/les développeurs ne sont pas nombreux. On a toutefois de bonnes possibilités à l’aide de l’API, des flux TXT/RSS/HTML qu’on peut récupérer et des petits graphs de productivité à consulter :

graphiques suivi tracks
Mon suivi sur tracks, 48 heures après l’installation.

Tracks me permet de mettre en place rapidement la méthode GTD pour la gestion de la chaîne, des petites tâches maison du quotidien. J’y accède de mon bureau, de mon poste portable ou de mon smartphone grâce à une app. Au travail je compte utiliser un autre outil pour implémenter GTD, car il en sera complètement séparé. Aucune tâche de la maison (ou pour la chaîne) ne sera effectué au travail et aucune tâche du travail ne sera effectué à la maison.

Je suis content d’avoir pu mettre en place un outil auto-hébergé. Des sites web de GTD il y en a plein ! Sûrement plein de super, mais je tenais à garder le contrôle de mes données. Le serveur a fonctionné de suite et j’ai maîtrisé l’outil en peu de temps. Reste à voir si je vais me coller à la méthode GTD et si tracks continuera à répondre à mes attentes, pour l’instant nickel !

à suivre donc …?