Initiation de Poulpe, accompagné de Pulp à la Française.

La boîte d'initiation Chroniques OUbliées Cthulhu

Entre un Donj’ et un Poulpe, je suis de ces joueurs qui auront plutôt tendance à aller jouer avec les oreilles d’elfes qu’avec les tentacules de l’indicible horreur. Je dois même dire que je suis plutôt hermétique au plaisir, que jouer à l’Appel de Cthulhu (AdC), provoque à certains de mes camarades joueurs. C’est la raison pour laquelle lorsque l’on me propose de faire un AdC, je recule prudemment, en prétextant l’imminence de ma séance d’Aqua-Poney, pour aller triturer les boutons de ma copine de chez Sony… hum (ça sonnait mieux dans ma tête).

Et c’est la raison pour laquelle j’ai été, dès son annonce, intrigué par cette boite d’initiation Cthulhu, ou plus exactement la boite d’initiation Chronique Oubliées Contemporain : Cthulhu. Du coup, quand Fab’s m’a proposé de venir la tester, malgré mon aversion pour l’AdC, j’ai sauté sur l’occasion de me faire mon propre avis.

La boîte et son contenu.

De ce que j’ai pu en voir, c’est un beau produit. Outre les livres de règles, scénario de Maxime Chattam et de mini campagne, que je n’ai pas pu lire, on y trouve des aides de jeu de toute sorte.
-Fiches de personnages prétirées et bloc de fiches de personnage vierges.
-Tokens personnages et créatures.
-1 Plateau « Battle map », avec au recto le plan du manoir du scénario de Chattam et au verso une face pour écrire et dessiner au marqueur effaçable. Concernant ce matériel, je suis toujours sceptique quand on me dit qu’une face entière du plateau est dédié à un unique scénario. Ça ressemble à une augmentation du coût très dispensable. Et de la même manière, parce que nous sommes des rôlistes et non pas des joueurs de « plateau », les tokens personnages me paraissent tout aussi dispensables.

Le contenu de la Boite d'initiation de Chroniques Oubliées Contemporain cthulhu
Beaucoup de matériel sympa dans cette Boite d’initiation de Chroniques Oubliées Contemporain cthulhu
Continuer la lecture de « Initiation de Poulpe, accompagné de Pulp à la Française. »