Par-delà les montagnes hallucinées : prologue.

Ça y’est! Enfin! Après des éons d’attente, après les ombres de yog-sothoth (meneur), les 5 supplices (joueur), je me lance finalement dans la plus grande campagne jamais écrite pour l’Appel de Cthulhu : Par-delà les montagnes hallucinées.

Je serais meneur à cette partie, animant la table pour des ami·e·s. Voilà des années que cela me démange, et des semaines que je prépare ça, enfin nous attaquons !

La promesse d’une grande aventure…

La célèbre campagne, dont Maxime Chattam (parmi tant d’autres) a fait l’éloge consiste pour les personnages a rejoindre l’expédition Starkweather-Moore qui part pour l’Antarctique dès l’automne 1933, sur les traces de l’expédition Miskatonic de 1930 (dont les aventures sont relatées dans la nouvelle “Les montagnes Hallucinées” par H. P. Lovecraft). Cette campagne est donc une suite de la nouvelle du maître, heureusement: les joueuses et joueurs ayant lu le célèbre écrit ne seront du coup pas problématiques pour la partie.

Création d’investigat·rice·eur·s

Ça s’est décidé il y a quelques semaines, nous jouerons donc à cinq, moi en MJ pour quatre joueurs et joueuses. Je laisse chacun·e des joueureuses réfléchir dans son coin pour la création, puis nous nous voyons un moment avec chacun·e d’entre elleux pour la création à proprement parler. Voici les investigateurs créés :

Nigel Bourton

Nigel est un éleveur de chiens, pilote de traîneau, mari aimant et père de deux enfants qu’il éspère nourrir de plus d’éducation qu’il n’a eu la chance d’en recevoir.

Clyde Berkeley

Le capitaine Berkeley a participé à la première Guerre Mondiale, en tant que l’un des rares pilotes américains engagés au sein de la Royal Air Force. À son retour, il a été enseignant-pilote au sein de la première mouture de l’US Air Force (la United States Army Air Service) dès sa fondation en 1918.

Donald Martin

Donald a été recruté en tant qu’expert de survie en milieu polaire par l’expédition Starkweather-Moore en raison des sa longue expérience de conduteur de traineaux, d’explorateur individuel et de guide d’expédition et trekking dans le nord du Canada.

Theodore Steiner-Wittgendorf

Theodore est un océanologue, glaciologue expert et est également initié à la géologie. Il a quitté l’europe depuis 6 ans, et est enseignant-chercheur en Glaciologie à l’Université Miskatonic d’Arkham. Il a été invité par son collègue, le professeur Moore à venir passer un entretien d’embauche auprès de Starkweather et lui-même dès le 3 juillet à New-York City.

Introduction (“Prologue”)

Après la création de personnage, chacun·e·s des joueureuses a pu entamer par une scène d’introduction, narrée dans le prologue. Cette scène a lieu entre l’annonce de l’expédition (Mai 1933 avec les 2 premières aides de jeux de la campagne); et juillet ou les entretiens d’embauche ont lieu. Dans cette intro d’une petite demie-heure de jeu en solo, chacun·e a pu rencontrer le Professeur William Moore éminent Paléontologue et géologue de l’université Miskatonic à Arkham, et James Starkweather, conférencier, guide et aventurier britannique, tous deux illustrés ci-dessous.

Durant l’entretien, chacun des personnages a pu rapidement définir les différences entre les deux hommes. Starkweather est grandiloquent, s’exprime avec de grand gestes, c’est un enthousiaste à l’extrême et il semble tout simplement adorer s’écouter parler. De l’autre côté, Moore est plutôt discret, parle d’une voix posée et semble réaliser l’immense travail qu’il reste à faire avant le départ en septembre

Atteindre le pôle Sud n’est pas notre préoccupation. De nombreuses personnes s’y sont déjà rendues. Notre intention est d’explorer des lieux que nul pied n’a jamais foulés, et d’y contempler ce qu’aucun homme encore de ce monde n’a jamais vu.

James Starkweather

Il est crucial de retrouver le camp du professeur Lake et de rapporter ici tout ce que nous pourrons recueillir dans les grottes qu’il a découvertes. La perspective de fonder des champs radicalement nouveaux de l’étude de la vie, de renouveler profondément la taxonomie communément admise, est très enthousiasmante. Il serait tout à fait décevant que nous ne soyons pas capables de retrouver ces vestiges qui ont déjà été découverts une fois.

William Moore

Voilà pour cette petite introduction, hier soir nous avons joué notre première séance tou·te·s ensembles qui démarrait donc la campagne au 1er septembre 1933. Si le jeu m’amuse, je reviendrais probablement vous parler des suites de leurs aventures, nous ne sommes qu’aux balbutiements et la campagne est longue. Je proposerais également à mes joueuses et joueurs de rédiger un petit paragraphe de temps à autre si cela les intéresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.