Catégories
Fabs Parle de jdr Jeux

Néo-révolution : lecture JDR

Après quelques mois d’attente, et après de nombreuses parties-test grâce aux PDFs livrés rapidement, j’ai reçu Shadowrun : Anarchy. Le fameux livre de “système alternatif”, plus léger et orienté vers la narration partagée (pas uniquement, mais il l’encourage).
Aujourd’hui, je ne donnerai pas mon avis sur Anarchy mais plutôt sur le supplément sur la “France des ombres” reçu avec : Néo-Révolution. Je viens d’en terminer la lecture. Petit retour à chaud d’un supplément made in Black Book Editions.

Avis sur l’objet néo-révolution

Le livre d’une soixantaine de pages est très beau, richement illustré et la mise en page est impeccable. La gamme Shadowrun en particulier, et les productions BBE en général sont très souvent de cet acabit.

Le livre est full-couleur, c’est toujours appréciable. La mise en page aérée et entrecoupée de “commentaires des runners” nous permet de plonger dedans sans s’user les yeux ! J’aime bien cette forme de mise en page utilisée dans quasiment tous les livres de la gamme Shadowrun. Ça donne un peu de couleur au Background du jeu, on s’y prend.

Mise en page propre, lisible et efficace !

Avis sur le background

Néo-révolution, c’est un supplément qui nous parle de la France (plus particulièrement Paris) de 2076-2080, à cheval entre les versions 5, Anarchy, et 6 du jeu du sixième monde. Il est bon de noter qu’aucune statistique (ou presque) de jeu n’est indiquée, permettant de plier le supplément et la campagne au système que l’on préférera utiliser. La première partie se nomme donc “Le guide de Paris”.

Catégories
Fabs parle d'informatique Fabs Parle de jdr JdR autour du web

Confinement, télétravail et jdr on the Web.

Bonjour à toutes, bonsoir à tous, ou l’inverse comme vous préférez…
Vous n’avez pas manqué le shitstorm déclenché par le confinement tombé la semaine dernière. Le COVID-19 est une belle saloperie qui risque fortement de déborder nos services hospitaliers et médicaux un peu partout autour du pays d’ici une à trois semaines. Mais je ne suis pas docteur en médecine, je ne suis pas expert épidémiologique, je suis un rôliste et un admin systèmes & réseaux. Alors parlons aujourd’hui de télétravail et télé-jdr (j’aime pas cette analogie en fait). C’est bien là le noyau dur : continuer à travailler (si nécessaire) et continuer à jouer (bah c’est nécessaire non ?). Petit tour d’horizon de ressources que j’ai trouvées sur le Web autour de moi, et de petits retours personnels d’expérience.

I. Le télétravail, quand on peut.

Pour certains métiers qui n’ont pas besoin d’être fait au bureau (comme le mien), mais qui ne peuvent tout de même pas être stoppés totalement (comme le mien), il faut déclencher le télétravail ! Personnellement, ça fait des années que je réclamais un à trois jours de télétravail par semaine. Les ressources humaines de ma boîte n’étaient vraiment pas décidées. Heureusement ce service a eu l’intelligence de déclencher sans autre forme de procès le télétravail pour tous les postes qui pouvaient l’encaisser et ce, légèrement en avance sur le confinement.
Tant mieux, ça nous as permis (le SI) de prendre une toute petite avance sur le déploiement de postes portable (VPN/Outils bureautique). Ainsi nous n’avons pas été trop débordés à l’arrivée du confinement. Du coup, j’ai passé mes trois dernières demi-journées présentielles à préparer des postes à la chaîne et à les distribuer à différentes personnes qui allaient télétravailler. Enfin je suis parti avec “mon” laptop (il tourne sous kali-linux, personne d’autre n’aurait pu s’en servir) pour me mettre moi même au télétravail.

covid-19 m'obtiens le télétravail
Catégories
Fabs Parle de jdr

J’ai fait une murder-Party Disney

Salut les rôlistes !
Aujourd’hui, sujet peu abordé, les jeux de rôles Grandeur Nature. Plus précisément parlons du cas d’une murder-party. Récemment, dans l’enceinte du club de jeux que je fréquente, deux des membres ont préparé une soirée enquête sur le thème de Disney. Des mois que c’était annoncé, j’attendais ça avec impatience. Petit retour sur une expérience ludique de rôliste…

Mes expériences en GN

Durant ma longue carrière de rôliste, j’ai eu l’occasion de flirter avec les GNs à certaines périodes. Il y a bien longtemps, dans une autre vie, j’avais rencontré des rôlistes qui organisaient des GNs Vampire. À l’époque, déjà amateur de l’univers de World of Darkness, je me suis empressé de leur demander d’assister à une partie. Par curiosité…

Lors de cette première expérience, j’avais demandé à ne pas être joueur mais à simplement assister à la partie. Pour les remercier de m’autoriser à venir, j’en ai profité pour proposer de prendre les photos de la soirée. Puis finalement je suis venu en avance, j’ai aidé aux préparatifs. Durant la soirée, j’ai assisté les orgas : fait le PNJ à plusieurs reprises, mis en place les décors de scènes, passé les mots entre personnages, etc… Durant toute la soirée la présidente de l’asso me répétait inlassablement :

Bon, tu passes Orga ?

Ju, présidente en manque d’orga

Après avoir décliné poliment toute la nuit avec des “on verra après avoir survécu à la nuit”, je finis par céder et consent à rejoindre l’équipe d’organisateurs. À compter de ce moment, j’ai été organisateur de GN pendant deux ans environ. Je n’avais toujours pas été joueur une seule fois !
Il fallut attendre plusieurs années, que je rejoigne ce club avant de m’initier aux soirées-enquêtes. (J’ai même eu la chance d’avoir un certain Le_Puzzle qui m’a organisé la murder-party “Dieu est mort” dans l’univers INS/MV pour mon….enterrement de vie de garçon !). Depuis nous avons pu en jouer deux ou trois dans l’enceinte du club, une murder en mode “camion pénitentiaire” qui était géniale, et puis finalement le 29 Février 2020 :

La fameuse murder présentée sur murder-party.org

Les personnages, la préparation

Lors de l’annonce de la murder-party Disney, j’ai jeté rapidement un œil aux personnages proposés :

  • Adam
  • Belle
  • Cendrillon
  • Elsa
  • Jafar
  • Mulan
  • Peter Pan
  • Raiponce
  • Ursula
  • Woody (PNJ-ORGA)
  • Le Chapelier Fou (PNJ-ORGA)

Atteint par le “fun” des situations possibles, j’indique que tous les personnages me conviennent et laisse choisir les autres participant-e-s. Lorsque 6 rôles sont attribués, je commence à demander autour de moi quels costumes sont disponibles chez les amies, quelle pièce d’accessoires pourrait être prêtée, etc… Finalement, on me dégotte une robe de Belle. Vendu ! Je serai Belle !

Cosplay de Belle

Le soir de la Murder-Party

Enfin, le jour tant attendu arrive. Je suis équipé, la robe dans mon sac, un soutien-gorge (et des chaussettes pour le remplir) avec et me voilà parti vers le club. Là-bas, deux amies ont eu l’amabilité de me promettre une séance coiffure. Finalement, elles en ont profité pour me maquiller également… Que j’étais belle ! C’était la première fois que je portais du mascara, qui a eu beaucoup de mal à partir avant le travail le lundi matin. Je vous laisse imaginer un peu la tête des collègues !
La soirée débute par une introduction de la part des Orgas, et on plonge dans le scénario par l’annonce du meurtre horrible commis par l’un des visiteurs ! Je ne m’étendrai pas une seule ligne sur le déroulement puisqu’il serait bien dommage de spoiler le plaisir aux potentiel-le-s joueur-euse-s ! Si vous êtes curieux en vue de l’organiser, le lien est juste plus haut.

Nous avions la chance d’avoir des orgas très motivés, et même un “public”, en effet nous avions quelques membres de l’association qui étaient restés. Pour le jeu, ils-elles étaient considéré-rée-s comme “mobilier magique” et ont pu assister à la partie de l’intérieur, même s’ils-elles n’ont pas pu participer au RP ou à l’enquête.

La partie avait comme contexte “l’élection de Miss Disney”, ainsi des épreuves de princesse ont dû être remplies. Je vous passe les détails sur : défilé, discours de Miss, danse et chant… On a bien ri !

CONCLUSION

Cette soirée était super drôle, comme d’habitude, je ne me suis pas trop focalisé sur l’enquête, mais sur l’interaction RolePlay. De plus, mon personnage, sans spoiler, avait une position difficile à interpréter. J’ai donc passé un très bon moment en robe dorée, admirée de tous (ou presque).

Mais je vous sens venir, vous voulez une photo hein bande de voyeurs ?! Hum, voyons. Disons que si vous commentez pour la réclamer, je l’ajouterai. D’ici là, prenez-soin de vous. Jouez plus, râlez moins, et tentez les expériences. On n’a qu’une vie, et un petit GN de temps à autre ça fait du bien.

Ciao les rôlistes !

Catégories
Fabs Parle de jdr Jeux

Les Jeux de Rôles du moment !

Salut les rôlistes ! À quoi je joue en ce moment ? Quels jeux je lis ? Quels jeux de rôles me titillent, me font de l’œil ou même me séduisent en ce début d’Année 2020 ?

Les armes du rôliste

J’ai joué & fait jouer

Ces derniers mois j’ai animé pas mal de tables pour des one-shots en club, changeant de joueuses chaque semaine. J’ai animé du Cthulhu, un petit peu, parce que ça passe toujours. Chez les anciens rôlistes comme chez les novices d’ailleurs ! Je me suis pas mal tourné vers la version Chroniques Oubliées Contemporain finalement, le système est accessible et les pré-tirés sont bien abordables. J’ai vu beaucoup de RolePlay sur ces personnages, dès les premières minutes de jeux, chez tout type de joueuse.
N’oublions pas ce très bon scénario de Chattam, du bon !

Boite init Chroniques Oubliées Contemporain cthulhu
Boîte d’initiation Chroniques Oubliées Contemporain Cthulhu

J’ai fait jouer un coup Pirates!, la partie ayant fini sur des explosions de bateaux à la dynamite. J’ai aussi fait une partie de l’Appel qui a fini dans sur une explosion de bateau à la dynamite. (wait, what?) Euh… jeux de rôles quoi… Ce n’est pas ma faute ! Ce sont les joueuses !

Catégories
Fabs Parle de jdr Jeux

[BBE] Retour sur la boîte d’initiation Chroniques Oubliées Contemporain : Cthulhu.

I. Déballage

Reçu par la poste, j’ai ouvert plein d’entrain ma dernière acquisition de chez BlackBookEditions. Cette boîte d’initiation Chroniques Oubliées Contemporain : Cthulhu pèse son petit poids de matos. On y trouve 4 livrets (règles, bestiaire du mythe, campagne d’initiation par Laurent Bernasconi et scénario bonus par M. Chattam), 6 fiches de pré-tirés solides accompagnées d’une fiche récap’ pour le MJ (quelle bonne idée!), une carte correspondant à la mini-campagne et un écran très pratique. Un solide flip-mat (surface effaçable à sec d’un côté, plans du manoir du scénario “De si beaux esprits” de l’autre) et de nombreux pions de personnages & monstres tout aussi épais. Le contenu est clos avec un bloc de fiches de personnages & une poignée de 6 dés (on parle donc bien ici d’une boîte d’initiation se suffisant à elle-même pour jouer).

L’épaisseur des cartons est une preuve de qualité, attention toutefois aux jetons. En effet ils sont si solides que les insérer dans leurs socles est un poil  dur, et le risque est de les abîmer si l’on n’y fait pas attention (*roule les yeux*). J’attaquais la lecture tout doucement, me disant que je testerais ça à l’occasion mais tout de même curieux de ce qu’avaient BBE & CO à offrir dans l’univers du Maître Lovecraft. La première chose qui m’a sauté aux yeux (avant même l’ouverture de la boîte finalement) est la qualité bluffante des illustrations. Ah c’est beau ! Ça fait plaisir de quitter un peu l’ambiance, certes jolie mais un peu trop constante de Muzy. J’ai pris un réel plaisir à survoler, puis lire, les livrets. C’est littéralement magnifique et j’ai passé je ne sais combien de minutes à les admirer, puis à montrer fièrement à mes amis ces illustrations.

Catégories
Fabs Parle de jdr Jeux

[H&D-5] Livret 4 & Conclusion sur Héros & Dragons.

Après avoir lu les règles intégralement les joueurs de la boîte d’initiation d’Héros & Dragons doivent choisir un ou une meneuse de jeu. Celle-là devra lire le quatrième et dernier livret de la boîte, pour continuer l’histoire, prendre le relai des paragraphes numérotés pour mener la partie et l’histoire. Voyons ensemble…

note : cet Article est la cinquième & dernière partie d’un retour sur la boîte de base d’Héros & Dragons. Si vous ne les avez pas lus, aller lire le premier article, ou le retour de joueur par Mika.

I. Le début de la fin..

Ce quatrième livret du kit d’initiation nous accueille par une définition du Meneur, ainsi qu’un trait net tiré entre joueuses & Meneur : les joueurs ne le lisent pas. On traverse ensuite quelques bons conseils aux Meneurs débutants, toujours bon à relire même pour les meneurs expérimentés. Trois pages sur la lecture & l’interprétation de l’adversité à Héros & Dragons (les monstres) et en selle pour les deux scénarios !
Nous reprenons donc les aventures de Beric et ses amis, reprenant directement l’histoire juste après l’histoire du Livret 2. Pour la première fois dans la boite, et peut être la première fois tout court pour de nouveaux rôlistes, les personnages vont gagner un niveau. Obtenir un dé de vie et une poignée de capacités ou sorts supplémentaires devrait être jouissif pour toutes les joueuses si elles se sont autant galéré que nous à affronter le 2e livret (voire le 1er ?).
Nous y voici, on réattaque avec les mêmes personnages : la naine prêtresse, le halfeling roublard, le guerrier humain & l’elfe mage. Mes joueuses s’installent. L’un d’eux n’était pas là au chapitre précédent alors après un brave résumé par Mika qui incarne Beric depuis le début et nous sautons en selle dans le scénario “Et la Caravane Passe…“.

Catégories
Fabs Parle de jdr

[H&D-3] Découverte & retour : Héros & Dragons !

Continuons l’exploration d’Héros & Dragon, après avoir survolé le livret 2, je me suis dit que selon les joueurs que j’aurai sous la main, il est possible que je doive interpréter un des personnages. Le Livret 2 pouvant encore servir de MJ, je ne me spoil pas et passe directement au 3e livret. J’ai donc attaqué la rédaction de ce billet avant d’avoir joué le Livret 2. Avant d’avoir écrit l’article publié la semaine dernière, vous me suivez ?

note : cet Article est la troisième partie d’un retour sur la boîte de base d’Héros & Dragons. Si vous ne les avez pas lus, aller lire le premier article ou le second article.

I. La Forme.

Toujours blanc, lisible, propre et beau, le 3e livret est deux fois plus épais, normal on attaque la partie la plus “velue”. Autant le dire directement, ça ressemble à ces chapitres un peu indigestes du Guide des Joueurs des versions 3/3.5 que j’aimais pas me bouffer et qui ralentissaient ma lecture. Sauf que là, rien à voir, on est sur du lisible, du digeste et du bien illustré. La mise en page nous donne un à deux encadrés par double-page, on a quelques tableaux, mais pas des pages entières sur 10% du volume .
Enfin on regrette l’absence de sommaire dans ce livret. Le PDF contient des signets, mais le livret, une fois imprimé n’a pas d’index. C’est le petit bémol pour retrouver un point de règle à la volée pour les premières parties des MJs débutants à Héros & Dragons.

La magie dans H&D
La mise en page est très belle, les illustrations bien réparties.

Catégories
Fabs Parle de jdr

[H&D-2] Découverte et retour : Héros & Dragons !

Note : Cet article est le deuxième d’une série de retours sur la boîte d’initiation de Héros & Dragons. Vous pouvez consulter, si vous ne l’avez déjà lu, le premier article par ici.

I. Livret 2, On y retourne, mais à plusieurs!

Ce deuxième livret, dans le même style de mise en page, couverture et quatrième fait aussi 24 pages, très accessible il permet de faire la première partie de Héros & Dragons. A plusieurs avec un début de vrai scénario. On peut encore, a ce stade, laisser le livret être le MJ.

Il est temps de se saisir des feuilles de personnages. Elles sont jolies, dans le même thème graphique que les livrets, et assez claires. Des encadrés expliquent l’histoire personnelle, la race, la classe et les règles dédiées à votre personnage. Ainsi chacun a sous les yeux les règles particulières qui s’appliquent. De cette façon, tout le monde peut assez aisément jeter un sort, faire une attaque ou un jet de compétence.

Le livret s’ouvre sur une introduction accrocheuse, le choix des personnages et un mot sur les fiches de personnages (ignorée dans le premier livret). A ce moment, on plonge dans la lecture et le début de l’histoire…

Catégories
Fabs Parle de jdr Jeux

[H&D-1] Découverte & retour : Héros & Dragons !

Salut les rôlistes, râleurs & rolleurs ! Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de ma dernière acquisition (pour une fois c’est du neuf).

La boîte d'initiation de Héros & Dragons
La boîte d’initiation de Héros & Dragons

I. introduction et de quoi qu’on cause ?!

Ça faisait longtemps que je n’étais pas venu poster ici. quelques temps du moins, pendant ce temps YouTube postait à ma place.
Aujourd’hui donc, découverte de la boîte d’initiation de H&D, récupérée en PDF récemment.

Je propose donc de vous en parler dans une petite série de billets au fur et à mesure de ma découverte.

Alors, pour rappel, (parce que j’en ai parlé sur la chaîne, il y a longtemps..). J’ai découvert Donj’ comme on l’appelait dans sa vieille version AD&D2 et j’y ai joué pendant longtemps. Quelques années plus tard, j’ai été MD sur la v 3.5, je n’ai joué qu’une fois à D&D 4 et n’ai jamais touché PathFinder ou Chroniques Oubliées. Partant de là, j’étais très curieux de l’arrivée de l’OGL 5 et de la créa française autour ! J’ai dévoré la série “Role’n’Play” dès l’instant ou j’ai commencé à la regarder, et me voilà donc fébrile durant la récupération de mon PDF sur le site casus.

Chez les éditeurs, la mode est à la boîte d’initiation, ayant été très agréablement surpris par celle de Shadowrun 5, soyons honnête : je pars assez optimiste pour cette analyse.

contenu de la boîte d'initiation
Contenu de la boîte d’initiation

Catégories
Chaîne Anything Today Net Fabs Parle de jdr

3 Vidéastes rôlistes à connaître !

Salut les rôlistes ! Aujourd’hui un peu de pub pour les amis vidéastes, comme moi, je vous présente 3 chaînes de vidéos pour lesquels le jdr est central. Comme moi à nouveau, le jdr n’est pas forcément le seul sujet de la chaîne.

Vidéaste numéro 1 : Scheddren101 !

La chaîne de Scheddren possède beaucoup de concepts de vidéos, et ça envoie ! Scheddren est un passionné qui a touché un peu à tout. Il plagie “histoire au coin du d20” (ou les résumé de campagne des ombres tiens!) et raconte des parties, seul ou avec un pote dans “d’rôles d’histoire”.