Catégories
Fab's Parle de jdr Jeux

Les JDRs que je veux essayer !

Salut les rôlistes ! Aujourd’hui un petit billet pour vous parler de mes envies. J’ai envie d’essayer des jeux, connus ou non. Depuis ceux après lesquels je cours activement après jusqu’à ceux dont j’ai vaguement entendu parler, effectuons un petit tour d’horizon des JdR que je veux essayer !

Les jeux que j’aurait déjà dû essayer.

Dans la grande collection des JdR existants, il y a, comme dans tous les domaines, quelques “cultes”. Ce terme étant évidemment subjectif, peu importe que vous tombiez d’accord ou non sur l’importance de tel ou tel jeu, voici la liste des JdR que je range dans “il faut que j’essaye, ça fait un moment que je voudrais”.

  • Acthung Cthulhu & Delta green. Ah-là-là, j’ai tellement joué à l’appel que c’est une honte que je n’ai encore jamais essayé ces variantes de Cthulhu. Entre les fois ou j’ai raté les occasions uniques, et lorsqu’au club que je fréquente une partie est proposée…. Je suis toujours MJ à côté. La guigne !
  • Les Secrets de la 7ème Mer, on peut jouer à terre comme en mer toutefois un jeu sur l’océan ça me démange depuis un moment ! L’auteur est légendaire et le jeu ne l’est pas moins, j’ai toujours aimé mes expériences à L5A alors j’y crois !
  • StarWarsD6. J’ai beaucoup fait joué la version D20 (notamment parce que c’était la seule que j’avais sous la main), j’ai découvert la version Edge/FFG avec plaisir et l’ai adopté. Mais il me reste ce goût amer, j’ai raté un truc. Au moins une fois, je jouerais à Star Wars en version D6. Le plus triste ? Voilà déjà quelques années que l’ont m’a offert un pack des livres de la gamme VF de Star Wars D6 (l’écran, le livre de base, quelques suppléments)….
Catégories
Fab's Parle de jdr JdR autour du web Jeux

De Sombres essais.

Je devais bien y passer un jour, depuis le temps que je croisais Johan Scipion sur les réseaux sociaux. J’ai eu l’occasion de tester Sombres récemment. Comme beaucoup, je suis tombé sous les coups. Comme beaucoup (sûrement) j’ai A-DO-RÉ la partie !

Sombres jdr

La peur comme au cinéma ?

Je n’ai pas eu peur, c’est clair. L’ambiance à la table était même plutôt à l’humour, mais notre Mj a quand même réussi à nous faire vibrer en fuyant devant un meurtrier et à faire courir nos personnages pour leurs vies. On a ri, on a kiffé, on a passé un super moment. Je jouait un personnage Rôliste, Cardiaque et un peu relou.

Le scénario était adapté à notre situation (soirée à thème horreur, peu de temps devant nous , …) et on s’est senti impliqué. Le MJ savait ou il allait, nous pas du tout ! Quel pied ! Vraiment on s’est amusé, une belle découverte pour moi. Les autres joueuses à la table avaient déjà essayé le jeu, j’étais le seul néophyte.

Le système de Sombres ?

Oh que c’est simple ! Oh que c’est adapté ! Deux jauges sur douze, un système unique, des stats qui s’écroulent c’est le génie du système de sombres. On y croit, tels des adolescents poursuivis par un homme masqué dans un slasher.

Le système de Bonus/malus est super forcément mon personnage a fait son arrêt cardiaque au plus mauvais moment. Dans le système, on s’y retrouve sans problème, toutes les joueuses s’y sont habitués et moi y compris ! Clairement, Sombres est un bon jeu à réessayer très bientôt !

Si l’occasion se présente, je penses bien à l’acheter.

Plus d’infos sur Le jeu.

Catégories
Fab's Parle de jdr JdR autour du web

Fun with RPG/JDR : deuxième volée.

Lors de mes pérégrinations sur le web, j’aime bien traîner sur les sites du genre 9gag ou autres lelombrik, j’y agrémente le dossier qui fait tourner mes fonds d’écran à la maison d’images plus ou moins WTF, JdR-related, Inspirées ou prises au bons moments, mais en général qui me font rire.

Recoucou à tous ! Nouvelle volée de photos amusantes sur le jdr. Vive le web, mine de créativité !
Je n’ai évidemment aucune paternité sur les images ci-dessous.

La vrai raison de l’existence du D100.

 

Une transformation d’image RPG/JDR like

 

et un petit point d’histoire rôlistique.

 

Voilà, bonne continuation à tous, râlez moins jouez plus comme diraient les copains-ines de la Cellule !